Nombre total de pages vues

samedi 3 mars 2012

Summer's almost gone/album Waiting for the sun

Les parties de clavier majestueuses et imbriquées de Ray et la guitare de Robby donnent a 'Summer's almost gone' le ton et le feeling d'une chanson des Doors même si a premiére vue les paroles semblent avoir été faites auprés d'un groupe signant une vision ensoleillée de la californie a l'opposé de celle des Doors-les Beach boys.
Ceci n'aurait probablement pas troublé Jim Morrison,qui dans sa premiére biographie de presse d'Elektra,listait le groupe des fréres Wilson aux cotés des Kinks et de Love,comme ses chanteurs favoris."Jim pensait que Brian Wilson était un génie"raconte Patricia Kennely Morrison"On n'était vraiment pas d'accord là dessus.Je lui disais 'Arrête il parle de voitures décapotables et de surf'Jim disait:' Mais non regarde Pet sounds,Smile.Le mec est génial.'Je ne crois pas qu'il utilisait cette influence trés souvent dans sa musique mais qu'il adorait l'écouter."
Construit autour d'une progression délicate et implorante avec une sonorité blues,'Summer's almost gone' trouve Jim Morrison en flagrant délit d'adoption d'un théme populaire standard: la fin inexorable d'un été chaud et sympa et l'arrivée d'un hiver cruel,froid et imprévisible.
La chanson a en fait été écrite au cours d'un hiver qui s'est avéré assez déprimant pour les Doors a cause des retombées du scandale de New Haven et alors que les répétitions de Waiting for the sun avaient mal démarrées 'Summer's almost gone' est plein de candeur mais la chanson récupére un peu d'épaisseur tout simplement avec la voix de Morrison qui commençait a montrer quelques signes d'usure.Quand Jim chante l'approche de l'hiver et la fin imminente de l'été,il semble tellement triste que personne ne doute qu'il parle d'autre chose que des saisons.Dans le monde entier,'l'été' était fini et 'l'hiver' de la guerre,des troubles et des assassinats avait commencé.Pour les Doors également les jours se refroidissaient.Faire de la musique n'était plus aussi amusant ni facile que cela l'avait été au temps du London Fog et Jim Morrison était vraiment fatigué d'être le Jim Morrison sexy et cinglé que les gens payaient pour venir voir.Cela lui causait plus de soucis que certains ne l'auraient suspecté.Quand 'l'été' serait vraiment fini ou se retrouverait-il?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire