Nombre total de pages vues

jeudi 19 janvier 2012

Unhappy girl/album Strange days

Quand les Doors enregistrent 'Unhappy girl' pour Strange days la chanson fait triompher le caractére atmosphérique du studio.Cette atmosphére est en partie créée par les parties plaintives trés denses de Robby,mais surtout par la partie de piano de Ray,qu'il joue a l'envers."La partie de piano a l'envers.J'ai eu un mal de chien a l'écrire"dit il a Peter Formatale dans une interview de 1981 pour Musician"J'ai écrit toute la chanson a l'envers.Ils jouaient le morceau et la bande m'arrivait inversée dans les oreilles.Mais le rythme était la.Je commençais a lire en partant en bas a droite de la portée,au lieu de commencer en haut a gauche et je lisais a l'envers au fur et a mesure que je jouais".
Quand Ray a fini de jouer et quand la bande est repassée dans le bon sens,le piano posséde une qualité inquiétante de musique jouée a rebours et la partie de piano s'intégre parfaitement à la chanson.
Le producteur Paul Rothchild pensait que l'utilisation de techniques de ce genre pouvait conduire Strange Days au meme succés que Sgt Pepper."On était convaincus que l'album serait bien meilleur que tout ce qu'avaient fait les Beatles"déclare t-il à Blair Jackson dans BAM "C'était un album bourré a craquer d'ingéniosité,de créativité,d'exellentes chansons,de trés bons musiciens,d'une voix fantastique.Mais le disque n'a pas tenu ses promesses.Bien sur il a été tout de suite disque de platine mais il n'a jamais reussi a convainvre comme il aurait du le faire,comme l'a fait le premier album ni comme le ferait le disque suivant".
Malgré l'ingéniosité dont ils ont fait preuve et une qualité vocale fabuleuse de la part de Jim,cette chanson n'a pas duré.Le message de 'Break on through' était repris en gros et adouci pour devenir de gentils mots d'encouragement exprimés par un amoureux.
En écoutant la chanson Bill Siddons déclare aujourd'hui qu'il ne peut pas s'empêcher de penser que les paroles réflétaient la situation dans laquelle Morrison se trouvait en 1967."Il a fini par abandonner la musique parce qu'il est devenu une victime de sa propre création.Il s'est retrouvé soudain sans la liberté qu'il recherchait dans la musique.Comme la personne qu'il décrit dans 'Unhappy girl' il s'est construit sa propre prison.Cette prison il l'a créée en étant tellement scandaleux que tout le monde disait 'Ce mec il est super'.Il savait qu'il ne pourrait pas se suicider et il n'en avait aucune envie non plus.Mais ce que les autres attendaient de lui est devenu une prison."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire